VIDEO. Obamacare, "fake news"... Voici le compteur des mensonges de Donald Trump depuis son investiture

Au total, le président américain a prononcé 1 628 déclarations fausses ou trompeuses depuis janvier, selon le "Washington Post".

Voir la vidéo
FRANCEINFO

Le bilan donne le tournis : 1 628 en 298 jours. Le Washington Post a comptabilisé le nombre de mensonges ou d'affirmations trompeuses prononcés par Donald Trump depuis son investiture, en janvier. Le journal a publié ses résultats (en anglais) lundi 13 novembre. Le verdict est sans appel : il fait "environ 5,5 déclarations incorrectes par jour", note le quotidien. "Cela place le président sur le chemin des 1 999 déclarations atteintes d'ici la fin de sa première année de mandat", ajoute-t-il.

L'Obamacare en tête des mensonges

Parmi les fausses déclarations les plus utilisées par Donald Trump, le Washington Post cite des phrases sur l'Obamacare. "C'est un désastre. Cette loi est quasiment morte. En ce qui me concerne, elle est finie", a par exemple dit le président américain. Une affirmation répétée 60 fois depuis son investiture. Or la loi sur l'assurance-maladie portée par Barack Obama "devrait rester en vigueur pour l'instant, d'après le Bureau du budget du Congrès américain", écrit le Washington Post.

Autre exemple cité, l'origine de "fake news", terme souvent utilisé par le président américain. "J'ai créé cette expression", a-t-il affirmé le 25 octobre. "D'après nos recherches, 'fake news' est utilisé depuis au moins 1890", vient contredire le compte Twitter des dictionnaires Merriam-Webster.

Le \"Washington Post\" a publié, le 13 novembre 2017, un article comptabilisant les mensonges prononcés par Donald Trump depuis son investiture.
Le "Washington Post" a publié, le 13 novembre 2017, un article comptabilisant les mensonges prononcés par Donald Trump depuis son investiture. (FRANCEINFO)