Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Migration business

"Complément d’enquête" à la frontière du Texas, où l’arrestation des migrants est devenue un business florissant pour des hommes d’affaires sans scrupules.

Des réformes de Trump, c’est la plus polémique : la "tolérance zéro" vis-à-vis des clandestins. Mais elle fait aussi des heureux. "Complément d’enquête" à la frontière du Texas, où l’arrestation des migrants est devenue un business florissant pour des hommes d’affaires sans scrupules.

Prison, caution, contrôle judiciaire, expulsion... à chaque étape, c'est comme si les poches de ces milliers de réfugiés semaient des dollars au pays de l'oncle Sam. A El Paso, les magasins de bottes de cowboy ont fait place aux cabinets d’avocats spécialisés dans l’immigration et aux prêteurs de caution. 

Des prisons... et des profits

Certains font même de ce business une quasi-industrie. A des milliers de kilomètres de la frontière mexicaine, en Virginie, il existe un call center qui cible les migrants en prison, aux Etats-Unis ou ailleurs. Téléconseillers, contrats à la carte, franchise... la société Libre (sic) fonctionne sur le modèle d'une compagnie d'assurance. Pour que les migrants ne disparaissent pas sans régler la facture, ils sont contraints de s'équiper d'un (coûteux) bracelet électronique. L'entreprise tourne à plein régime depuis deux ans.

Les prisons pour clandestins, gérées par des sociétés privées cotées en Bourse, ne se sont jamais aussi bien portées. Le pénitenciaire est désormais une industrie qui prospère à chaque fois qu'un migrant est envoyé derrière les barreaux.

Un reportage de Thomas Lelong diffusé dans "Complément d'enquête" le 13 septembre 2018.

Etats-Unis : migration business
Etats-Unis : migration business (COMPLÉMENT D'ENQUÊTE / FRANCE 2)