Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Donald Trump fait une entrée de rock-star sur la scène de la convention républicaine

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Envoyé spécial à Cleveland (Etats-Unis), - Mathieu Dehlinger
France Télévisions

Le milliardaire était attendu seulement jeudi, pour clôturer le grand rassemblement du parti républicain. Il a fait une brève apparition dès lundi, pour laisser la parole à sa femme Melania.

Selon la tradition, il n'aurait dû intervenir que jeudi, à la toute fin de la convention républicaine, mais Donald Trump n'est pas franchement du genre à se conformer aux usages. Le milliardaire a fait une apparition remarquée à Cleveland (Etats-Unis) dès le premier jour de l'événement, lundi 18 juillet, pour faire une brève introduction avant le discours de sa femme, Melania.

Brusquement plongée dans l'obscurité, la Quicken Loans Arena a commencé à résonner aux notes de We Are The Champions, le tube de Queen. La silhouette de Donald Trump est alors apparue sur scène, sous les applaudissements nourris des milliers de délégués et d'invités réunis dans la salle. Plutôt volubile en temps normal, le businessman ne s'est pas attardé. Sa prise de parole a duré moins d'une minute, le temps pour lui de faire une promesse à ses supporters : "Nous allons gagner." Suffisant pour laisser le temps à certains observateurs de se moquer de la mise en scène, en la comparant, par exemple, au début d'un combat de catch.

Un homme "gentil et juste", assure sa femme

Melania, sa troisième femme, a ensuite pris le relais pendant une quinzaine de minutes. Discrète durant les primaires, elle a vanté ses qualités de père de famille et d'époux, le décrivant comme un homme "gentil et juste", "un incroyable leader" galvanisé par son "patriotisme" et "prêt à diriger le pays". "Il n'abandonnera jamais et, plus important, il ne vous laissera jamais tomber", a-t-elle assuré.

Donald veut représenter tous les gens, pas seulement certains. Cela inclut les chrétiens, les juifs et les musulmans. Cela inclut les Hispaniques, les Afro-Américains, et les Asiatiques, et les pauvres et la classe moyenne.

Melania Trump

à la convention républicaine

Sa venue était très attendue par certains partisans de Donald Trump. "Melania est incroyable, a confié à francetv info Patti Adair, une déléguée de l'Oregon, visiblement enthousiaste à l'idée de suivre le discours de l'ancienne mannequin. Et j'ai hâte d'entendre les enfants de Donald Trump. Ils sont brillants. Vous ne pouvez pas élever des enfants comme ça et être une mauvaise personne." La famille sera presque au grand complet : quatre de ses cinq enfants - Ivanka, Tiffany, Eric, Donald Jr. - doivent monter tour à tour à la tribune ces prochains jours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Donald Trump

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.