Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Détroit : la méthode Obama

Le berceau américain de l'automobile en perdition avait été sauvé par Barack Obama, qui s'y était investi comme nulle part ailleurs. Détroit, dans le Michigan, a pourtant massivement voté pour Donald Trump. Une rediffusion d'un document spectaculaire de "Complément d'enquête".

Lundi 1er juin 2009 : Détroit, berceau de l'industrie automobile, tombe K.-O. General Motors, géant mondial installé dans la ville depuis un siècle, propriétaire de Buick, Cadillac ou Chevrolet, annonce sa faillite deux mois après Chrysler. Des pans entiers de l'économie américaine sont menacés. 

Barack Obama n'a pas le choix : il faut sauver Détroit. Ouvriers, acteurs politiques, et même consultant et capitaine d'industrie français, "Complément d'enquête" a rencontré tous les protagonistes d'une étonnante nationalisation au pays du libéralisme. Le magazine dévoile les coulisses de l'un des plus grands sauvetages industriels de l'Histoire. 

Histoire d'une renaissance surprise

Ici, tout le monde travaillait de près ou de loin dans l'automobile. Depuis 2009, 300 000 emplois ont été supprimés chez les grands constructeurs et leurs sous-traitants. Dans cette ville devenue un "Zombieland", la crise des subprimes n'a rien arrangé. Comment Détroit, donnée pour morte, a-t-elle pu renaître ?

Rediffusion d'un document d'Yvan Martinet, Yann Moine et Mikael Bozo dans "Complément d'enquête" le 10 novembre 2016.

Detroit (Michigan)
Detroit (Michigan) (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)