VIDEO. Brésil, États-Unis, Ouganda…Comment le pouvoir des évangéliques s’est amplifié dans le paysage politique ?

En pleine croissance, le mouvement évangélique s’accapare une place de choix dans le paysage politique mondial.

BRUT

C’est l’une des religions qui gagne le plus d’adeptes chaque jour. On en dénombre environ 600 millions dans le monde. Eux, ce sont les évangéliques et ils sont plus que présents sur le terrain politique. Ils ont notamment soutenu Jair Borsolano - connu pour ses sorties homophobes, sexistes et racistes - aux dernières élections brésiliennes. Anti-avortement, anti-mariage homosexuel et défenseur de la famille traditionnel, le programme du nouveau président du Brésil a séduit un grand nombre de ces croyants. Pour faire passer leur message, ils disposent de relais politiques et de chaînes de télévisions comme TV Record, la troisième chaine la plus regardée du pays. Aujourd’hui, les évangéliques représentent près de 30 % de la population brésilienne. Ils n’étaient que 10 % en 1991.

Une religion très présente aux États-Unis

Mais cette croissance fulgurante n’a pas lieu qu’au Brésil. Aux États-Unis, l’influence politique des évangéliques s’est aussi largement amplifiée après l’élection de Donald Trump. Le Président américain dispose, en effet, d’un conseil évangélique et même d’une conseillère spirituelle : Paula White. C’est elle qui a prononcé "l’invocation" durant la cérémonie d’investiture.
Depuis 40 ans, les évangéliques américains - qui représentent 25,4 % de la population - ont, par exemple, milité pour le déplacement de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem. En décembre 2017, leur souhait a été exaucé. Donald Trump a reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël. Une victoire pour les évangéliques qui ne comptent pas s’arrêter là.

Une étendue à l’échelle planétaire

L’Afrique est, en effet, un continent stratégique pour les évangéliques. Depuis une dizaine d’années, des églises s’y implantent avec un objectif : lutter contre l’avortement et l’homosexualité. En Ouganda, ils ont notamment encouragé le Président Yoweri Museveni à durcir la répression envers les homosexuels. En 2013, ce dernier a répondu à l'appel et a voulu faire voter la peine de mort pour les personnes homosexuelles. Face à la pression internationale, le projet de loi a finalement été abandonné. Mais les personnes homosexuelles encourent toujours la prison à vie dans ce pays d’Afrique.

VIDEO. Brésil, États-Unis, Ouganda…Comment le pouvoir des évangéliques s’est amplifié dans le paysage politique ?
VIDEO. Brésil, États-Unis, Ouganda…Comment le pouvoir des évangéliques s’est amplifié dans le paysage politique ? (BRUT)