Trump se vante des ventes de matériel militaire à l’Arabie saoudite

Lors de la visite de Mohammed Ben Salman, le Prince héritier de l’Arabie saoudite, à Washington, Donald Trump n’a pas hésité à se vanter des recettes de ventes d’armes.

Voir la vidéo
BRUT

Le 20 mars, après son entretien avec le Prince héritier d’Arabie saoudite, le président des États-Unis a convié la presse dans le bureau ovale pour se vanter des recettes de ventes d’armes.

À l’aide de deux tableaux, le premier décrivant le matériel militaire dont l’achat par le royaume saoudien a été finalisé pour 12,5 milliards de dollars, et le second les promesses de vente d’armes pour 20 milliards.

"Nous fabriquons les meilleurs équipements militaires au monde."

Donald Trump a récité les montants : "3 milliards de dollars, 553 millions de dollars, 525 millions de dollars …", qu’il a ponctué d’exclamations sur la qualité des équipements militaires américains.

Parmi eux, quatre frégates "multi-missions" qui seront la pièce maîtresse du programme de modernisation de la marine saoudienne, achetées pour 3 milliards de dollars. Mais aussi le THAAD, le système anti-missile américain, pour 13 milliards de dollars.

La production de ces équipements devrait déboucher sur plus de 40 000 emplois aux États-Unis, selon Trump, qui se targue de fabriquer "les meilleurs équipements militaires au monde". "Personne ne nous arrive à la cheville (…) Comme vous le savez, nos dépenses militaires s’élèvent à 700 milliards de dollars" vante le président américain, avant de s’adresser au Prince héritier saoudien : "C’est beaucoup, même pour vous les gars !"

Trump se vante des ventes de matériel militaires à l’Arabie saoudite
Trump se vante des ventes de matériel militaires à l’Arabie saoudite (BRUT)