Cet article date de plus d'un an.

TikTok porte plainte contre les sanctions de l'administration Trump

Ces sanctions ont été prises "pour des raisons politiques" et non en raison d'une quelconque menace pour la sécurité du pays, estiment le réseau social et sa maison mère dans une plainte déposée vendredi auprès d'un tribunal de Washington.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le logo de TikTok est affiché à l'extérieur d'un bureau à Culver City, en Californie (Etats-Unis), le 27 août 2020.   (MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

TikTok contre-attaque. La filiale de la société chinoise ByteDance a demandé à un juge de bloquer la décision de l'administration Trump d'interdire les téléchargements de la très populaire application de vidéos aux Etats-Unis, à partir du dimanche 20 septembre, au nom de la sécurité nationale.

Cette mesure a été prise "pour des raisons politiques" et non en raison d'une quelconque menace pour la sécurité du pays, estiment TikTok et sa maison mère dans une plainte déposée tard vendredi auprès d'un tribunal de Washington.

Cette décision enfreint également le droit à la liberté d'expression, garanti par le premier amendement de la Constitution américaine, ainsi que le droit à une procédure équitable, garanti par le cinquième amendement, affirme le document. Et si l'interdiction de téléchargement est maintenue, elle détruira "de façon irréversible" l'activité de TikTok aux Etats-Unis, où l'application compte 100 millions de membres, prévient la plainte.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Donald Trump

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.