Risque d'embrasement au Proche-Orient à cause de Donald Trump

La décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël ravive les tensions ce mercredi 6 décembre.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il y a clairement ce mercredi soir un risque d'embrasement au Proche-Orient et de premières manifestations ont déjà été signalées à Istanbul (Turquie). Des centaines de personnes sont descendues dans les rues, en particulier devant la mission diplomatique américaine. Toute la question est de savoir si la contestation peut s'étendre à l'intégralité de la région.

Calme à Jérusalem

Jeudi sera une journée test. Il y a des appels à manifester un peu partout en Cisjordanie, notamment à Ramallah. Les autorités israéliennes se disent prêtes. Les services de sécurité israéliens tablent plutôt sur une mobilisation limitée dans son ampleur et dans le temps. Situation très calme ce soir à Jérusalem, d'où s'exprime Franck Génauzeau, le correspondant de France Télévisions. Le niveau d'alerte a néanmoins été relevé aux abords de la Vieille Ville.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Vieille ville de Jérusalem, et le dôme du Rocher, troisième plus important lieu saint musulman, le 5 décembre 2017.
La Vieille ville de Jérusalem, et le dôme du Rocher, troisième plus important lieu saint musulman, le 5 décembre 2017. (AMMAR AWAD / REUTERS)