Procédure de destitution : Donald Trump a-t-il abusé de son pouvoir ?

Donald Trump est menacé de destitution, à la suite d'une conversation téléphonique avec le président ukrainien, afin d'enquêter sur son rival démocrate Joe Biden. Le président américain pourrait aussi avoir fait pression sur son directeur du renseignement.

France 2

On s'achemine vers un processus qui sera long, très incertain et qui connaîtra forcément des rebondissements. Parce qu'il y a d'abord cette affaire de cet appel téléphonique au président ukrainien, qui, pour les démocrates, peut s'apparenter à de la collusion avec une puissance étrangère à des fins politiques personnelles. C'est ce qui a motivé leur enquête en destitution. Mais il y a une autre affaire dans l'affaire et c'est le Washington Post qui la révèle.

Une affaire plus grave

Donald Trump aurait fait pression sur son directeur du renseignement national, dont les services avaient lancé l'alerte sur cet appel suspect, pour qu'il ne transmette pas un certain nombre d'informations aux parlementaires américains alors que la loi l'y oblige. Ce directeur aurait refusé et mis sa démission dans la balance. Il va être entendu aujourd'hui par les parlementaires américains. Cette affaire est beaucoup plus grave et pourrait s'apparenter à de la corruption et à de l'abus de pouvoir, explique Loïc de La Mornais, correspondant de France Télévisions aux États-Unis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump lors d\'une conférence de presse en marge de l\'Assemblée générale de l\'ONU, à New York, le 25 septembre 2019.
Donald Trump lors d'une conférence de presse en marge de l'Assemblée générale de l'ONU, à New York, le 25 septembre 2019. (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)