Poursuivie en justice, la Fondation Trump accepte de se dissoudre

La procureure de New-York a annoncé qu'elle comptait poursuivre son action en justice, malgré l'accord signé avec la fondation.

L\'entrée de la Trump Tower, à New-York (Etats-Unis), le 24 août 2018.
L'entrée de la Trump Tower, à New-York (Etats-Unis), le 24 août 2018. (SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

La fondation de Donald Trump, qui avait été assignée en justice en juin, a acepté de se dissoudre "sous supervision judiciaire", a indiqué la procureure de l'Etat de New York mardi 18 décembre. La justice new-yorkaise affirme que l'organisationa été utilisée par le milliardaire pour financer des dépenses personnelles.

L'assignation en justice n'est pas terminée pour autant, a souligné la procureure. "Nous allons poursuivre notre action, pour être sûrs que la Fondation Trump et ses administrateurs ont à répondre de leurs violations claires et répétées de la loi", a-t-elle indiqué.

La justice new-yorkaise réclame toujours à la fondation de restituer quelque 2,8 millions de dollars soupçonnés d'avoir été indûment dépensés, ainsi que des amendes. Elle demande aussi que Donald Trump et ses trois enfants de son premier mariage - Donald Junior, Eric et Ivanka, qui siégeaient à la fondation - soient bannis de la direction de toute organisation caritative.