Pour François Durpaire, Trump est "ouvert pour le business"

L'historien spécialiste des États-Unis, François Durpaire, est l'invité du Grand Soir 3. Selon lui, Donald Trump s'est affiché à Davos dans une posture présidentielle contrastant avec ces dernières déclarations.

"C'est un Donald Trump présidentiel, plutôt calme" qui s'est montré à Davos. D'après l'historien spécialiste des États-Unis, François Durpaire, la posture du président américain contraste avec ses récentes sorties. "Ce qui a été intéressant, c'est sur le fond. Il explique que l'Amérique est ouverte pour le business", constate l'historien.

Nationalisme bienveillant

4 % de chômage, sept milliards de richesses créées cette année : les États-Unis se portent bien cette année pour l'historien. Mais alors que l'influence américaine semble baisser, Donald Trump a tenu à se rendre à Davos (Suisse). Un rendez-vous auquel un président américain n'avait plus participé depuis dix-huit ans. "Donald Trump est venu rappeler que nous n'étions pas des ennemis. Peut-être qu'il crée une sorte de nationalisme bienveillant [...] une sorte de manière de dire que l'on peut s'entendre pour faire du business."

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'historien François Durpaire, spécialiste des États-Unis, est l\'invité du Soir 3 ce samedi 30 septembre.
L'historien François Durpaire, spécialiste des États-Unis, est l'invité du Soir 3 ce samedi 30 septembre. (FRANCE 3)