"Namaste Trump" : en visite en Inde, Donald Trump a tenu un meeting géant avec le Premier ministre, Narendra Modi

Le président américain effectue lundi et mardi son premier déplacement officiel en Inde. Après ce meeting, il doit se rendre au Taj Mahal puis à New Delhi pour une série d'entretiens bilatéraux. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le président américain, Donald Trump, et le Premier ministre de l'Inde Narendra Modi participent au meeting "Namaste Trump" ("Bonjour Trump") à Motera (Inde), le 24 février 2020.  (MANDEL NGAN / AFP)

Plus de 100 000 personnes étaient présentes. Dans le chaudron d'un stade de cricket flambant neuf, Donald Trump et le Premier ministre indien, Narendra Modi, ont tenu un meeting géant, lundi 24 février, point d'orgue de la visite d'Etat de deux jours en Inde du dirigeant américain. 

Les deux dirigeants, qui mettent en avant leur alchimie personnelle dans un contexte de tensions commerciales entre leurs pays, ont loué les liens entre l'Inde et les Etats-Unis en partageant à la mi-journée l'estrade du plus grand stade de cricket du monde à Ahmedabad (Inde), pour un meeting intitulé "Namaste Trump" ("Bonjour Trump" en hindi).

Le président américain Donald Trump et le Premier ministre indien Narendra Modi, lors d'un meeting à Motera (Inde), le 24 février 2020.  (MANDEL NGAN / AFP)

"Les relations entre l'Inde et les Etats-Unis ne sont plus seulement un partenariat parmi d'autres. C'est une relation bien plus profonde et plus grande", a déclaré Narendra Modi à l'intention de son hôte américain, qui effectue lundi et mardi son premier déplacement officiel dans le pays de 1,3 milliard d'habitants. Le président républicain s'est félicité de l'"accueil phénoménal" reçu en Inde, où il a atterri en fin de matinée.

L'Amérique aime l'Inde. L'Amérique respecte l'Inde, et l'Amérique sera toujours une amie fidèle et loyale du peuple indien.

Donald Trump

lors du meeting "Namaste Trump"

Les gradins du stade Sardar Patel étaient pleins à l'arrivée des deux leaders, les files d'attentes ayant commencé dès 4 heures du matin pour entrer dans l'enceinte. Dans une forte chaleur d'après-midi, près de la moitié de l'assemblée a cependant quitté le stade avant même la fin du discours de Donald Trump.

Déplacement au Taj Mahal et négociations

La première journée de cette visite d'Etat de Donald Trump est l'occasion d'une démonstration d'amitié soigneusement chorégraphiée entre le président américain et le Premier ministre indien. Le meeting "Namaste Trump" était le retour de faveur de Narendra Modi au président américain, pour un grand meeting similaire entre les deux hommes aux Etats-Unis, "Howdy Modi", organisé à Houston (Texas) en septembre.

Après son déplacement au Gujarat, Donald Trump s'est ensuite envolé pour Agra, où il doit assister au coucher du soleil avec sa femme, Melania Trump, sur le somptueux Taj Mahal. Il se rendra ensuite à New Delhi pour une journée de pourparlers et de signatures d'accords et contrats. 

La venue de Donald Trump en Inde ne devrait pas être l'occasion d'annonces majeures. Les deux nations sont engagées dans un bras de fer commercial depuis l'année dernière mais, faute de terrain d'entente à ce jour, aucun grand accord commercial ne devrait être conclu lors de cette visite. Washington s'irrite du protectionnisme historique du géant d'Asie du Sud, et juge que les entreprises américaines n'ont pas un accès suffisant à son marché intérieur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.