Manifestations aux États-Unis : Donald Trump est dans le déni

Alors que plusieurs défilés ont gagné les rues des grandes villes américaines, samedi 21 Donald Trump a estimé que les chiffres étaient grossis par la presse.

France 2

De Los Angeles à Boston en passant par Atlanta ou Washington (États-Unis), il y a une gigantesque marée humaine ce samedi 21 . Comment Donald Trump réagit-il ? "Comme d'habitude, il est dans le déni et il ne supporte pas la comparaison. La comparaison avec les images des manifestations, mais aussi la comparaison avec l'investiture d'Obama il y a huit ans", explique Jacques Cardoze, à Washington.

Le mensonge du porte-parole

C'est à l'occasion d'une visite à la CIA, alors qu'il a de très mauvaises relations avec la communauté du renseignement, que Donald Trump s'en est pris à la presse, en disant que les journalistes étaient parmi les êtres les plus malhonnêtes au monde. Le porte-parole du président a pris la parole en expliquant qu'à l'occasion de cette investiture, c'était la foule la plus importante jamais rassemblée pour une investiture. "Ce qui est faux", commente le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Melania Trump et Donald Trump, le 19 janvier 2017, à Washington.
Melania Trump et Donald Trump, le 19 janvier 2017, à Washington. (MANDEL NGAN / AFP)