La paix s'éloigne d'Afghanistan, Trump enterre toute négociation avec les talibans

Aux États-Unis, Donald Trump a coupé court aux négociations avec les talibans et renoncé à un accord à portée de main.

FRANCEINFO

L'attentat jeudi 5 septembre à Kaboul (Afghanistan) a fait douze morts, dont un soldat américain. La victime de trop pour Donald Trump, qui a décidé de stopper les négociations secrètes qu'il voulait mener avec les talibans. "Elles sont mortes. Ils pensaient qu'en tuant des gens ils seraient dans une meilleure position pour négocier" lundi 9 septembre, a déclaré le président américain.

Hausse des attentats ?

Au Qatar en juillet, sous l'égide américaine, toutes les parties étaient présentes pour tenter de mettre fin au conflit. Une réunion secrète dimanche aux États-Unis avec les chefs talibans était même prévue. Avec ces négociations stoppées qui auraient pu mettre fin à 18 ans de combat, les Afghans craignent une recrudescence de la violence. En 2019, plus de 4 000 personnes ont été blessées ou tuées dans des attaques attribuées aux talibans. 2 400 soldats américains ont perdu la vie depuis 2001.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump, devant la Maison Blanche à Washington, le 26 avril 2019.
Le président américain Donald Trump, devant la Maison Blanche à Washington, le 26 avril 2019. (MANDEL NGAN / AFP)