La Maison Blanche a "bon espoir" que le sommet prévu entre Donald Trump et Kim Jong-un se tienne

"Nous étions conscients du fait qu'il pouvait s'agir de négociations difficiles", a assuré la porte-parole de la présidence américaine sur Fox News.

Le président américain Donald Trump, face au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.
Le président américain Donald Trump, face au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. (MANDEL NGAN / KCNA VIA KNS)

La Maison Blanche a toujours "bon espoir" que le sommet entre le président américain Donald Trump et son homologue nord-coréen Kim Jong-un ait lieu. "Nous agissons dans ce sens, mais en même temps nous étions conscients du fait qu'il pouvait s'agir de négociations difficiles", a assuré la porte-parole de la présidence, Sarah Sanders, sur la chaîne Fox News, mercredi 16 mai.

La Corée du Nord a menacé plus tôt dans la journée d'annuler le sommet si Washington cherchait à l'acculer et à renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire. Pyongyang a par ailleurs annulé une rencontre de haut niveau avec la Corée du Sud pour protester contre des exercices militaires annuels en cours entre Séoul et Washington.

La menace d'annuler le sommet historique prévu le 12 juin à Singapour est un retour frappant à la rhétorique traditionnelle de la Corée du Nord après des mois de rapprochement diplomatique sur la péninsule. En l'absence de compromis avec Pyongyang, Sarah Sanders a promis de "poursuivre la campagne de pression maximale en cours".