"Impeachment" : vers une destitution de Donald Trump ?

L'audition de James Comey, ancien directeur du FBI limogé par Donald Trump il y a un mois, peut-elle entraîner une procédure d'impeachment, c'est-à-dire la destitution du président américain ? Éléments de réponse avec Valérie Astruc. 

Certains élus démocrates évoquent ouvertement une possible destitution du président Donald Trump après l'audition de James Comey, ancien directeur du FBI, sur l'ingérence présumée de la Russie durant la campagne présidentielle ce jeudi 8 juin. "Mais pour en arriver là, il faut la preuve que Donald Trump ait commis une faute grave et avérée. C'est pour ça que l'audition de James Comey est décisive", explique Valérie Astruc en direct de Washington (États-Unis).

Une batterie d'avocats engagée pour faire face à cette menace

Si l'ancien directeur du FBI affirme que le président l'a limogé afin de freiner l'enquête sur l'ingérence russe, s'il parle ouvertement d'une tentative d'obstruction à la justice, alors la pression va monter en faveur de cette destitution. "Mais encore faut-il que sa famille politique le lâche, car la procédure d'impeachment est votée par le Congrès dominé aujourd'hui par les Républicains. Or jusque là, les Républicains font bloc autour du président. Mais preuve que Donald Trump se prépare à cette éventualité, il a embauché toute une batterie d'avocats pour faire face à cette menace", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump, le 1er juin 2017, dans les jardins de la Maison Blanche, à Washington (Etats-Uni), lors de l\'annonce du retrait américain de l\'accord de Paris sur le climat.
Le président américain Donald Trump, le 1er juin 2017, dans les jardins de la Maison Blanche, à Washington (Etats-Uni), lors de l'annonce du retrait américain de l'accord de Paris sur le climat. (CHERISS MAY / NURPHOTO / AFP)