Haïti condamne les propos "racistes" de Donald Trump à l'égard des migrants

L'ancien président américain estime que l'arrivée de migrants haïtiens met en danger la population aux Etats-Unis en raison du sida.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Donald Trump, le 25 septembre 2021, à Perry, en Géorgie (Etats-Unis). (SEAN RAYFORD / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Haïti a dénoncé, samedi 9 octobre, les propos "racistes" de Donald Trump. L'ancien président américain a assuré que l'entrée de migrants de ce pays aux Etats-Unis mettait les Américains en danger face à la pandémie de sida"Haïti a un énorme problème avec le sida. Beaucoup de ces personnes ont probablement le sida et elles entrent dans notre pays et nous ne faisons rien, a déclaré l'ancien président américain sur Fox News. C'est comme un vœu de mort pour notre pays."

Selon les données de la Banque mondiale, la prévalence du VIH dans le pays des Caraïbes est pourtant en diminution constante depuis ces quinze dernières années et est estimée aujourd'hui à 1,9% de la population âgée de 15 à 49 ans.

"Semer la haine et la discorde contre les migrants"

L'ambassade d'Haïti à Washington a condamné les déclarations "racistes et sans fondement concernant les migrants haïtiens, en particulier, et la population haïtienne en général, de monsieur Donald J. Trump". "Ces vils propos ne viseraient qu'à semer la haine et la discorde contre les migrants", a dénoncé l'ambassade dans un communiqué. 

L'arrivée, mi-septembre, de plus de 30 000 migrants dont une majorité d'Haïtiens, sous un pont à la frontière entre le Mexique et le Texas, a placé l'administration Biden sous le feu des critiques de la part des républicains. Ils accusent le président d'avoir causé un "appel d'air" en assouplissant les politiques migratoires de son prédécesseur, Donald Trump.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Donald Trump

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.