Guerre des mots entre les États-Unis et la Corée du Nord

En direct de Washington, le correspondant de France Télévisions, Jacques Cardoze fait le point sur la situation.

Donald Trump et Kim Jong-un continuent leurs joutes verbales à distance. Dans son discours à l'ONU en début de semaine, le président américain a menacé de raser la Corée du Nord. Une nouvelle menace à laquelle le dictateur nord-coréen a répondu dans un communiqué. "Je vais lui faire payer cher son discours", telle a été sa réaction. Dans un tweet ce vendredi 22 septembre, Donald Trump a surenchéri. "Il a qualifié Kim Jong-un de fou qui affame son peuple et qui risque de le regretter comme jamais", rapporte le journaliste Jacques Cardoze.

Un nouvel essai nucléaire programmé ?

Cette escalade intervient au lendemain de nouvelles sanctions économiques décidées par Washington contre Pyongyang. De quoi raviver les tensions déjà très vives. "La preuve, Kim Jong-un a qualifié le président américain de sénile, mentalement dérangé", poursuit le correspondant de France Télévisions. Dans cette guerre des mots, Moscou s'est dit extrêmement inquiet. De plus, le chef de la diplomatie nord-coréenne a assuré en début de semaine qu'un nouvel essai nucléaire était programmé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Montage présentant Kim Jong-un, le 15 avril 2017, à Pyongyang, et Donald Trump, le 19 juillet 2017, à Washington.
Montage présentant Kim Jong-un, le 15 avril 2017, à Pyongyang, et Donald Trump, le 19 juillet 2017, à Washington. (SAUL LOEB / AFP)