George Floyd : un dernier hommage politique

Un éloge funèbre a été donné à George Floyd, inhumé à Houston (États-Unis) mardi 9 juin.

France 2

Acclamé par la foule, c’est dans une calèche que George Floyd est conduit au cimetière de Houston (Etats-Unis). Peu de temps avant, des centaines d’invités se sont réunis à une dernière cérémonie, réservée à ses proches et à d’autres familles d’hommes noirs tués par la police. Entre peine et demande de justice, la commémoration prend une tournure politique. Brooke Williams, la nièce de George Floyd, est la première à cibler Donald Trump. "Certains disent qu’ils veulent rendre sa grandeur à l’Amérique, mais quand l’Amérique a-t-elle déjà été grande ?", s’est-elle demandée, faisant référence au slogan de campagne du président américain.

Trump attaqué

C’est ensuite une figure de la lutte des droits civiques, le révérend Al Sharpton, de s’en prendre directement à Donald Trump. "Le président a parlé d’appeler les militaires en renfort, mais il n’a pas eu un mot pour les 8 minutes 46 secondes du meurtre par la police" de George Floyd. Ce dernier est enterré près de sa mère dans un cimetière de la banlieue de Houston.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le cercueil contenant la dépouille de George Floyd, le 9 juin 2020 à l\'église baptiste Fountain of Praise de Houston, Texas (Etats-Unis).
Le cercueil contenant la dépouille de George Floyd, le 9 juin 2020 à l'église baptiste Fountain of Praise de Houston, Texas (Etats-Unis). (GETTY IMAGES / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)