Cet article date de plus de cinq ans.

États-Unis : Trump pris en flagrant délit de mensonge

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
trump
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Après un mois d'exercice du pouvoir plutôt chaotique, Donald Trump a rassemblé ses partisans en Floride. Le président américain a défendu son décret anti-immigration, inventant un attentat en Suède.

Quand le nouveau président est malmené à Washington, l'ex-candidat retourne au sud des États-Unis, parmi ses électeurs. Samedi 18 février, dans un aéroport en Floride, il y avait des milliers de supporters à accueillir Donald Trump. Il n'y avait plus personne pour le contredire, ni les journalistes ni les juges fédéraux. "Nous ne laisserons pas toutes les fausses informations de la presse nous dire ce qu'on a à faire", a-t-il lancé.

Attaque terroriste inexistante

Et pour expliquer qu'il est dangereux d'accueillir des réfugiés, le président des États-Unis n'hésite pas à inventer un nouvel attentat supposé en Europe. "Regardez ce qu'il s'est passé hier soir en Suède, la Suède ! Qui l'aurait cru ? Ils ont accueilli beaucoup de réfugiés et maintenant ils ont des problèmes comme ils ne l'auraient jamais pensé", a-t-il déclaré. Problème : il ne s'est rien passé en Suède.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.