États-Unis : Trump ne séparera plus les familles de migrants

Les images d'enfants originaires d'Amérique latine séparés de leurs parents migrants et enfermés dans des cages ont suscité une telle émotion que mercredi 20 juin Donald Trump a annulé la séparation des familles à contrecœur.

France 3

Mercredi 20 juin à Washington, Donald Trump a signé un décret qui met fin à la séparation des familles de migrants ayant franchi illégalement la frontière avec le Mexique. Un revirement inattendu du président américain après l'annonce d'une tolérance zéro ces derniers jours. Si Donald Trump a changé d'avis, les images d'enfants enfermés derrière des grillages et en pleurs ont fait le tour du monde. Leurs parents sont des migrants entrés illégalement aux États-Unis par le Mexique. Les familles sont séparées par les officiers de l'immigration américaine.

Trump attaqué de toutes parts

La politique migratoire américaine a provoqué une vague de protestations avec de nombreuses manifestations dans le pays et au Congrès où des élus latinos sont venus, accompagnés de leurs enfants. Une opposition démocrate qui a interpellé sans ménagement le président américain dans les couloirs du Capitole. Selon les chiffres des Douanes, en un mois, 2 342 enfants ont été séparés de leurs parents à la frontière américano-mexicaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain, Donald Trump, lors de la signature du décret mettant fin à la séparation des familles de migrants à la frontière avec le Mexique, le 20 juin 2018.
Le président américain, Donald Trump, lors de la signature du décret mettant fin à la séparation des familles de migrants à la frontière avec le Mexique, le 20 juin 2018. (YURI GRIPAS / REUTERS)