États-Unis : malgré son hospitalisation, la Maison Blanche affirme que Donald Trump va "très bien"

Le pouvoir central de la première puissance mondiale est entré dans une ère d'incertitude. Le vendredi 2 octobre au soir, Donald Trump a pris la direction d'un hôpital militaire à Washington ; le président américain a été testé positif à la Covid-19. Le samedi 3 octobre au soir, des zones d'ombre entourent toujours son état de santé.

France 2

Les dernières images publiques de Donald Trump, testé positif à la Covid-19, le montrent sur la pelouse sud de la Maison Blanche, portant un masque et rejoignant l'hélicoptère Marine One. Le vendredi 2 octobre au soir, l'appareil l'a conduit dans un hôpital militaire situé dans la banlieue de Washington, aux États-Unis, où il a passé la nuit auprès de ses médecins. "Ce matin, le président va bien", a annoncé l'un d'entre eux. "Ses fonctions cardiaques et rénales sont normales et le président n'est pas sous oxygène ce matin", a déclaré un autre.

L'état de Donald Trump était, en fait, inquiétant

La veille, l'hospitalisation précipitée de Donald Trump avait surpris : dans la matinée, la Maison Blanche annonçait que "tout allait bien" avant de confirmer que le président américain souffrait de fièvre et de toux. Le samedi 3 octobre au matin, une source anonyme proche du président, citée par la presse, a dit que son état était, en fait, inquiétant. Pour sa campagne électorale, la Maison Blanche annonce des vidéoconférences : le président ne devrait donc pas disparaître, mais s'effacer.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump s\'apprête à monter à bord de l\'hélicoptère Marine One, le 2 octobre 2020, à la Maison Blanche à Washington.
Le président américain Donald Trump s'apprête à monter à bord de l'hélicoptère Marine One, le 2 octobre 2020, à la Maison Blanche à Washington. (SAUL LOEB / AFP)