Cet article date de plus de six ans.

Etats-Unis : le Congrès adopte définitivement la baisse des impôts promise par Donald Trump

La réforme prévoit notamment de réduire l'impôt sur les sociétés de 35 à 21%.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le président des Etats-Unis, Donald Trump, à la Maison Blanche, à Washington, le 13 décembre 2017. (SAUL LOEB / AFP)

Donald Trump a salué "une victoire historique pour les Américains". Le Congrès américain a définitivement adopté, mercredi 20 décembre, la réforme fiscale promise par le président des Etats-Unis. Il s'agit de la première grande réforme de son mandat, onze mois après son accession au pouvoir.

La réforme réduira l'impôt sur les sociétés de 35 à 21%, et baissera tout le barème de l'impôt sur le revenu, avec un coût de 1 500 milliards de dollars pour les finances publiques sur la prochaine décennie. Aucun démocrate n'a voté oui à cette réforme qui laisse les Américains sceptiques : deux tiers jugent que les baisses d'impôts profiteront plus aux riches qu'à la classe moyenne, selon un sondage CNN.

Le texte fiscal inclut aussi une grande revendication des conservateurs : la suppression d'une amende qui était imposée par l'Obamacare aux Américains non assurés et qui visait à inciter le plus grand nombre à cotiser. "Nous avons supprimé pour l'essentiel Obamacare", a ainsi affirmé Donald Trump.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.