Cet article date de plus de trois ans.

États-Unis : la destitution n'inquiète pas encore Trump

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Etats-Unis : la destitution n'inquiète pas encore Trump
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les affaires qui éclaboussent Donald Trump pourraient ouvrir la voie à une procédure de destitution du président américain. Mais ce n'est pas encore à l'ordre du jour.

En théorie oui, Donald Trump peut être inquiété. Même s'il a acheté le silence avec son argent personnel, c'est un crime fédéral, c'est de la fraude au financement des campagnes électorales, et donc les juges pourraient remonter jusqu'à la Maison-Blanche et éventuellement déclencher ce processus d'impeachment, explique Loïc De La Mornais, le correspondant de France 3, qui s'exprime en direct de Washington (Etats-Unis).

Trump toujours soutenu par ses électeurs et le Congrès

Mais la destitution est un processus extrêmement long et extrêmement compliqué. D'abord, il faut un consensus politique et Donald Trump a toujours la majorité au Congrès. Et puis, il faut aussi le soutien de l'opinion publique et les nombreux électeurs de Donald Trump ne sont pas du tout sensibles à ces polémiques et à ces affaires. La procédure contre Bill Clinton avait duré cinq mois avant qu'il soit acquitté et Richard Nixon avait démissionné avant le lancement de la procédure. Une chose est sûre. Ce n'est pas encore à l'ordre du jour, conclut le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.