Etats-Unis : l'étoile de Donald Trump vandalisée sur Hollywood Boulevard

Ce n'est pas la première fois que l'étoile du milliardaire à Los Angeles est ciblée.

L\'étoile de Donald Trump sur Hollywood Boulevard à Los Angeles (Etats-Unis) a été vandalisée, le 26 octobre 2016.
L'étoile de Donald Trump sur Hollywood Boulevard à Los Angeles (Etats-Unis) a été vandalisée, le 26 octobre 2016. (RICHARD VOGEL/AP/SIPA / AP / SIPA)

Donald Trump est toujours l'objet de critiques, à deux semaines de l'élection présidentielle américaine. L'étoile inaugurée en son honneur en 2007 sur Hollywood Boulevard, à Los Angeles, a été vandalisée, mercredi 26 octobre, rapporte le site américain Deadline (en anglais). Sur Hollywood Boulevard, le Walk of Fame rassemble 2 500 étoiles de célébrités. Elles sont sélectionnées par la chambre de commerce de Hollywood, explique le Huffington Post.

James Lambert Otis a déclaré à une agence d'informations locales s'être attaqué au marteau et à la pioche à cette étoile.  Il voulait à l'origine extraire toute l'étoile, la placer aux enchères et en verser le bénéfice aux femmes qui affirment avoir été touchées ou sexuellement agressées par le magnat de l'immobilier, qui nie ces accusations.

"Je n'ai pas peur de Donald Trump"

Il n'est toutefois pas parvenu à soulever la dalle cimentée dans la chaussée. "C'était très difficile. La pierre était comme du marbre", a-t-il déclaré environ une heure après avoir vandalisé l'étoile à vers 5h45, heure locale. James Lambert Otis a ajouté qu'il espérait vendre les morceaux de l'étoile prélevés et voulait poursuivre sa tentative de destruction ultérieurement.

"Je n'ai pas peur de la prison et je n'ai certainement pas peur de Donald Trump", affirme cet homme qui dit avoir déjà été arrêté une vingtaine de fois pour s'être opposé à plusieurs causes. La police de Los Angeles a déclaré sur Twitter qu'elle enquêtait sur l'incident.

Ce n'est pas la première fois que l'étoile de Donald Trump est visée. Ainsi, un mini-fort avait été installé autour de cette étoile, en juillet dernier, pour dénoncer la volonté de Donald Trump d'ériger un mur entre les Etats-Unis et le Mexique. 

Somebody built a wall around Trump's star. Amazing. *edit* Immediately after Edward Scissor Hands kicked it off. May or may not have been the fabulous work of @plasticjesus

A photo posted by Tom May (@tommayallday) on