États-Unis : Donald Trump en meeting devant une salle à moitié vide

Donald Trump vit une séquence difficile, dans sa quête d’un second mandat à la tête des États-Unis. Il chute dans les sondages et n’a pas attiré les foules samedi 20 juin pour son premier meeting après une pause forcée pour cause de pandémie.

France 2

Après trois mois et demi sans meetings électoraux, pour cause de pandémie de Covid-19, Donald Trump a repris sa campagne pour la course à la présidentielle américaine, samedi 20 juin, à Tulsa dans l’Oklahoma, un fief républicain. “Le voir en vrai, c’est fantastique. Et puis j’aime bien ses cheveux maintenant, ils sont moins orange, plus blonds”, s’enthousiasme une jeune femme. Mais le stadium de la ville est loin d’être plein.

“Des gens très mauvais à l’extérieur”

20 000 personnes étaient attendues, seules 10 000 sont venues. Les rangs clairsemés derrière le président seront l’image de la soirée. Donald Trump blâme les médias et de prétendus manifestants. “On vous a dit de ne pas venir, de ne pas y aller, de ne rien faire. Je n’ai jamais vu ça ! Vous êtes des guerriers, merci. On a des gens très mauvais à l’extérieur”, a déclaré le président en quête d’un second mandat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain, Donald Trump, lors de son premier meeting de campagne en trois mois, le 20 juin 2020 à Tulsa, dans l\'Etat de l\'Oklahoma (Etats-Unis). 
Le président américain, Donald Trump, lors de son premier meeting de campagne en trois mois, le 20 juin 2020 à Tulsa, dans l'Etat de l'Oklahoma (Etats-Unis).  (NICHOLAS KAMM / AFP)