Etats-Unis : critiqué par Donald Trump, le numéro deux du FBI quitte ses fonctions

Andrew McCabe était accusé par Donald Trump d'être proche des démocrates.

L\'ancien directeur adjoint du FBI, Andrew McCabe, le 21 juin 2017 à Washington (Etats-Unis).
L'ancien directeur adjoint du FBI, Andrew McCabe, le 21 juin 2017 à Washington (Etats-Unis). (PETE MAROVICH / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Il était depuis des mois dans le collimateur du président américain Donald Trump pour sa proximité supposée avec le Parti démocrate. Le numéro deux du FBI, Andrew McCabe, a quitté ses fonctions, comme l'a confirmé lundi 29 janvier une source gouvernementale à l'AFP.

Alors que le FBI enquête sur les liens entre le nouveau président américain et la Russie pendant la campagne présidentielle de 2016, Andrew McCabe a fait ces derniers mois l'objet de critiques récurrentes de la part de Donald Trump et de responsables républicains. Le président a accusé McCabe d'être un ami de l'ex-patron du FBI James Comey, qu'il a limogé à cause de cette enquête russe.

Une épouse candidate démocrate en 2015

Donald Trump reprochait également au fonctionnaire les liens de son épouse avec Hillary Clinton, son ancienne rivale à l'élection présidentielle. Jill McCabe s'était présentée en 2015 dans l'Etat de Virginie pour un siège au Sénat, sous les couleurs démocrates et avec le soutien financier d'un proche des Clinton.

Une proximité que le président américain mettait en parallèle avec la décision du FBI de ne pas poursuivre Hillary Clinton dans l'enquête sur ses e-mails privés. Sur Twitter, Donald Trump reprochait même à son ministre de la Justice, Jeff Sessions, de ne pas avoir limogé Andrew McCabe à l'époque où celui-ci était directeur par intérim.

Andrew McCabe quitte son poste avec effet immédiat, mais restera sur le registre des employés de la police fédérale jusqu'en mars pour des raisons administratives, a précisé à l'AFP cette source.