VIDEO. Etats-Unis : 800 000 fonctionnaires sans salaire depuis vingt jours (et certains sont quand même obligés de travailler)

Donald Trump s'est rendu jeudi 10 janvier à la frontière mexicaine pour défendre son projet de mur, alors que 800 000 fonctionnaires fédéraux sont au chômage technique. Comment font-ils ?

Voir la vidéo
FRANCE 2

À Washington, les bureaux des administrations sont vides et les fonctionnaires, dans la rue. Jeudi 10 janvier, d'inhabituelles manifestations rassemblaient des agents fédéraux. A cause du "shutdown", ils ont été renvoyés chez eux. Au chômage technique et sans salaire depuis 20 jours, un fonctionnaire de l'aviation civile confie que sa vie quotidienne se complique : "On a dû réduire les courses de nourritures, d'essence, de fournitures scolaires. Toutes les dépenses".  

Menacé d'expulsion

Pour d'autres fonctionnaires, la situation est encore plus rageante et inquiétante : Dennis Stevenson est gardien de prison. Il fait partie des fonctionnaires indispensables et est donc obligé d'aller travailler sans être payé. Faute de salaire, il n'a pas pu payer un mois de loyer et dans une société américaine sans concession, il a reçu une menace d'expulsion.  

"En plein blocage et pour accentuer la pression, Donald Trump a annoncé qu'il ne se rendrait pas au forum de Davos fin janvier. Il a réitéré sa menace de décréter l'état d'urgence pour faire financer et construire le mur par l'armée américaine", précise le journaliste Loïc de la Mornais depuis Washington.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Donald Trump s\'adresse aux Américains depuis la Maison Blanche le 8 janvier 2019, à propos du mur à la frontière mexicaine qu\'il aimerait voir construire.
Le président Donald Trump s'adresse aux Américains depuis la Maison Blanche le 8 janvier 2019, à propos du mur à la frontière mexicaine qu'il aimerait voir construire. (CARLOS BARRIA / CONSOLIDATED NEWS PHOTOS / AFP)