Donald Trump : un président fidèle au candidat

Face à la vague de contestation qui s'organise à l'encontre de Donald Trump dans tous les États-Unis, le nouveau président est passé à l'attaque.

France 2

Donald Trump a été piqué au vif par les manifestations à son encontre et la comparaison entre la journée de vendredi de son investiture et la journée samedi de manifestations. "Donald Trump s'en est pris vigoureusement à la presse encore une fois", explique Jacques Cardoze en direct de Washington (États-Unis). N'attendez pas de lui qui se renie, Donald Trump fait du Trump et c'est la presse qu'il cible.

Mise en garde des journalistes

"je suis en guerre contre les médias, ce sont les êtres les plus malhonnêtes qui soient sur Terre", a déclaré le président des États-Unis. Applaudissements nourris de l'assistance. Les employés du renseignement de la CIA ont visiblement apprécié ce discours. L'origine de cette colère : une image de son investiture avec un public plutôt clairsemé face à une image de celle de Barack Obama avec deux fois plus de personnes. Réponse immédiate du porte-parole de la Maison-Blanche qui met en garde les journalistes. Tout cela n'empêche pas sa famille de prendre ses marques dans la Maison-Blanche.

Le JT
Les autres sujets du JT
(DON EMMERT / AFP)