Donald Trump : son mur contre le Mexique

Le président mexicain a annulé sa visite à Washington. Donald Trump veut qu'il finance le mur à la frontière entre les deux pays.

France 2

Entre les États-Unis et le Mexique, les hostilités sont déclarées. Premier acte de la crise, hier, mercredi 25 janvier, Donald Trump signe le décret qui ordonne la construction du mur entre les deux pays. Une mesure phare de sa campagne pour lutter contre l'immigration clandestine. Une barrière existe déjà sur 1 000 km de frontières, le président veut la prolonger sur 1 600 km supplémentaires.

L'humiliation de trop

Et la facture, près de 25 milliards d'euros, Donald Trump ne compte pas la payer, il l'a répété hier soir. Dans la ligne de mire de Donald Trump, les 150 à 200 000 migrants qui entrent chaque année illégalement aux États-Unis. Le mur, une solution que rejette le président mexicain. Il a redit hier qu'il refuserait de le payer. Deuxième acte de la crise, un tweet provocateur de Donald Trump. L’humiliation de trop pour Enrique Peña Nieto, il annule la rencontre prévue pour négocier les échanges commerciaux entre les deux pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Donald Trump prononce son discours d\'investiture à Washington (Etats-Unis), le 20 janvier 2017.
Le président Donald Trump prononce son discours d'investiture à Washington (Etats-Unis), le 20 janvier 2017. (TIMOTHY A. CLARY / AFP)