Donald Trump nomme le conservateur Neil Gorsuch à la Cour suprême

Le président américain Donald Trump a nommé mardi 31 janvier le neuvième juge de la Cour suprême. Il s'agit du très conservateur Neil Gorsuch, 46 ans.

En choissant Neil Gorsuch, le président américain redonne une majorité aux conservateurs.
En choissant Neil Gorsuch, le président américain redonne une majorité aux conservateurs. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)
avatar
Frédéric CarbonneRadio France

Mis à jour le
publié le

Pour un président américain, cette désignation est toujours un acte important : Donald Trump a nommé mardi 31 janvier le juge conservateur Neil Gorsuch neuvième juge à la Cour suprême.

Nommé à vie

Important, parce que le magistrat est nommé à vie et parce que la Cour suprême, gardienne de la Constitution est sollicitée sur toutes les grandes évolutions de la société. Pour Donald Trump, c'est encore plus essentiel, puisqu'après la mort du juge Scaglia, la Haute cour était divisé entre quatre conservateurs et quatre progressistes. C'est pour cette raison que les républicains avaient bloqué toute nomination par Barack Obama en fin de mandat. Ainsi, en choissant Neil Gorsuch, le président américain redonne une majorité aux conservateurs.

Une nomination aux airs de téléréalité

Avec Donald Trump, la nomination d'un juge à la Cour suprême prend des allures de téléréalité : une première liste circule, puis les deux finalistes sont invités à venir à Washington puis l'annonce est faite en prime time dans les salons de la Maison Blanche. Le vainqueur, cette fois-ci, est donc Neil Gorsuch, magistrat à la cour fédérale du Colorado, plutôt jeune (49 ans), et franchement conservateur. Le président américain n'est pas peu fier de son choix : "Le juge Gorsuch est un juriste extraordinaire, un esprit brillant, il a une discipline remarquable et il a bénéficié d'un soutien bipartisan.", a ainsi déclaré le président lors de la cérémonie.

Trump s'offre une seconde investiture

Donald Trump est sobre, solennel : pour lui, c'est en quelque sorte une seconde investiture, cette fois au sein de la famille républicaine et conservatrice pour laquelle le défunt juge Scaglia était une icône que son successeur a promis de prendre pour modèle. "Le juge Scaglia était un lion de la loi. Je l'aimais et il me manque.", a ainsi déclaré le juge fraichement nommé. Gorsuch s'inscrit dans la même tradition : celle d'une lecture stricte de la Constition. Ainsi l'a-t-on vu soutenir des pharmacies qui refusaient de vendre des contraceptifs au nom de la liberté religieuse : ce genre de positions inquiète dans le camp démocrate qui menace déjà de faire durer le processus de nomination.