Donald Trump et l'accord de Paris : "nous pourrions en théorie y revenir mais…"

Si le président américain n’a aucun problème avec l’accord en lui-même, il considère que l’accord de Paris tel qu’il a été signé est très défavorable économiquement aux États-Unis. 

Voir la vidéo

"Il s’agit d’un accord avec lequel je n’ai aucun problème, mais j’avais un problème avec l’accord qu’ils ont signé." Lors d’une conférence de presse avec la Première ministre norvégienne Erna Solberg, le 10 janvier dernier, Donald Trump a une nouvelle fois justifié sa décision, en juin dernier, de retirer les États-Unis de l’accord de Paris sur le climat. 

Un accord "vraiment injuste envers les États-Unis"

Pour le président américain, l’accord de Paris tel qu’il a été signé "était vraiment injuste envers les États-Unis", notamment au niveau économique : "Il comportait des sanctions importantes contre nous. Faire du business était devenu plus difficile. Nous sommes un pays riche en gaz, en charbon, en pétrole et il y avait de grandes sanctions contre leur exploitation."

Pour autant, Donald Trump affirme qu’il est "très sensible à l’environnement" : "Nous pourrions en théorie y revenir mais laissez-moi vous dire ceci : l’environnement est au cœur de nos préoccupations. Les membres de notre agence de protection de l’environnement sont extrêmement puissants parce qu’ils veulent effectivement de l’eau non polluée, de l’air pur et ils veulent aussi des entreprises qui peuvent être compétitives. Mais l’accord de Paris aurait vraiment réduit notre compétitivité."

Donald Trump et l\'accord de Paris : \"nous pourrions en théorie y revenir mais…\"
Donald Trump et l'accord de Paris : "nous pourrions en théorie y revenir mais…" (BRUT)