Donald Trump dézingue Angela Merkel, l'UE et l'OTAN

Investi dans quatre jours, Donald Trump distribue un bon point au Royaume-Uni pour son Brexit et un mauvais point à l'UE pour sa politique des migrants.

FRANCE 3

C'est un entretien pour le moins étonnant qu'a donné Donald Trump à deux quotidiens européens, le Bild et le Times, dimanche 15 janvier. Première cible attaquée : Angela Merkel et sa politique d'accueil des réfugiés. "Je pense qu'elle a fait une erreur catastrophique en prenant tous ces migrants illégaux", indique le président américain qui prendra ses fonctions le 20 janvier. Fidèle à sa réputation, il utilise des formules-chocs. Il se réjouit de la décision du Royaume-Uni de quitter l'UE.

L'OTAN "obsolète"

Donald Trump doit rapidement rencontrer Theresa May, la Première ministre britannique. Les deux pays espèrent conclure un accord commercial avant que le Royaume-Uni ne sorte de l'UE. Lors de l'entretien, Donald Trump ajoute que d'autres pays quitteront l'Union et il tape sur l'OTAN : "C'est une organisation obsolète et certains pays membres ne paient pas ce qu'ils devraient". Sans surprise, Donald Trump tend la main à la Russie de Vladimir Poutine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain élu, Donald Trump, le 13 jnvier 2017 dans le hall de la Trump Tower à New York (Etats-Unis).
Le président américain élu, Donald Trump, le 13 jnvier 2017 dans le hall de la Trump Tower à New York (Etats-Unis). (? SHANNON STAPLETON / REUTERS / X90052)