Cet article date de plus de quatre ans.

Donald Trump : des reculs face aux obstacles

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Donald Trump : des reculs face aux obstacles
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Après avoir remis en cause les relations diplomatiques avec la Chine, Donald Trump semble faire machine arrière. En direct de Washington aux États-Unis, Valérie Astruc fait un point sur la situation.

Pour ne pas froisser Pékin, Donald Trump renonce finalement à nouer des relations officielles avec Taïwan. "Il reconnaît le principe de la Chine unique alors qu'il avait semblé vouloir le remettre en cause. Et ce n'est pas le seul revirement. Exemple : sa fameuse taxe sur les importations de 20%, il n'en parle plus. Idem avec Vladimir Poutine dont il chantait les louanges. Changement de pied, les sanctions contre la Russie sont maintenues", relate Valérie Astruc.

Un président frustré

"En fait, tout se passe comme si le milliardaire était en train de prendre conscience que ces décisions avaient de graves conséquences. En privé, ses proches décrivent un Donald Trump frustré qui découvre que l'Amérique ne se dirige pas comme une entreprise. Alors certes, sur la forme, pas de changement de ton, mais sur le fond, ces trois premières semaines à la Maison Blanche semblent avoir un peu refroidi ses ardeurs", conclut la journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Donald Trump

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.