Donald Trump confirme finalement la tenue du sommet avec Kim Jong-un

Après un nouveau revirement, Donald Trump a confirmé que le sommet historique avec Kim Jong-un aurait bien lieu le 12 juin prochain à Singapour. Une rencontre et une lettre l'auraient fait changer d'avis.

Voir la vidéo
France 2

L'image est à peine croyable : le numéro 2 du régime nord-coréen, ici à gauche, le général Kim Jong-chol, ancien espion, accueilli à la Maison-Blanche par Donald Trump. Reçu durant deux heures et demie, il a apporté au président américain une lettre signée par Kim Jong-un. Une lettre qui a, semble-t-il, remis sur les rails un possible sommet entre Washington et Pyongyang. Annulée par Donald Trump il y a dix jours, la rencontre avec Kim Jong-un pourrait donc finalement bien avoir lieu le 12 juin prochain sur terrain neutre, comme prévu, à Singapour.

La question des troupes américaines en Corée du Sud ne devrait pas être évoquée

Mais impossible d'expliquer à ce jour ce revirement. Les Américains exigent le démantèlement total et irréversible des installations nucléaires nord-coréennes. En contrepartie, Pyongyang demandait jusqu'ici le départ des 30 000 soldats américains stationnés en Corée du Sud. Mais selon le secrétaire américain à la Défense, en visite préparative à Singapour, justement, cette question-là ne devrait pas être débattue lors de ce sommet. Après des semaines de montagnes russes diplomatiques, rien ne dit d'ailleurs qu'il n'y aura pas d'ici le 12 juin prochain un nouveau rebondissement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump au siège des garde-côtes américains à Washington, le 1er juin 2018.
Donald Trump au siège des garde-côtes américains à Washington, le 1er juin 2018. (SAUL LOEB / AFP)