Donald Trump accusé de népotisme après la nomination de son gendre Jared Kushner

La nomination du gendre de Donald Trump comme conseiller à la Maison Blanche fait polémique. Explications.

Durant toute la campagne présidentielle de Donald Trump, il était l'un des hommes de l'ombre. Les yeux et les oreilles du milliardaire républicain. Jared Kushner, 36 ans, a su gagner la confiance de son beau-père, par une fidélité à toute épreuve. Aussi discret qu'écouté, le gendre de Donald Trump, cerveau de la campagne, vient d'être nommé conseiller à la Maison Blanche. Il sera officiellement chargé des accords commerciaux et du Moyen-Orient.

Conflit d'intérêts ?

"Il y a possibilité de népotisme lorsque l'on partage le pouvoir avec des membres de sa famille", affirme François Durpaire, historien des États-Unis. Mais les avocats de Jared Kushner assurent que la loi anti-népotisme ne s'applique pas aux conseillers de la Maison Blanche et il n'y aurait pas de soupçons de conflit d'intérêts selon eux, le gendre de Donald Trump abandonnant ses fonctions de richissime homme d'affaires. Marié à Ivanka, la fille aînée de Donald Trump, Jared Kushner fuit les interviews, ne s'exprime quasiment jamais publiquement. Il a renoncé à tout salaire pour son poste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jared Kushner avec son beau-père, Donald Trump, le 9 novembre 2016 à New York (Etats-Unis), lors de sa victoire à l\'élection présidentielle américaine.
Jared Kushner avec son beau-père, Donald Trump, le 9 novembre 2016 à New York (Etats-Unis), lors de sa victoire à l'élection présidentielle américaine. (MANDEL NGAN / AFP)