VRAI OU FAKE Désintox. États-Unis : non, les machines de vote Dominion n'ont pas été piratées.

Après avoir affirmé à tort qu’elles avaient « supprimé 2,7 millions de votes », le président sortant en a remis une couche lundi 16 novembre.

Les accusations de fraude dans les élections américaines sont loin d’être terminées. La nouvelle cible de Donald Trump : les machines Dominion utilisées par de nombreux Américains pour voter. Après avoir affirmé à tort qu’elles avaient « supprimé 2,7 millions de votes », le président sortant en a remis une couche ce lundi 16 novembre. Retweetant un extrait d’un reportage de NBC lors d’une conférence de cybersécurité, Donald Trump a de nouveau affirmé que l’élection était « truquée » à cause de Dominion.

Ses nombreuses attaques contre ce logiciel ont été fact-checkées par nos confrères américains. Et en résumé, il n’existe aucune preuve que Dominion ait pu être utilisée pour une fraude à grande échelle. L’entreprise a d’ailleurs publié un communiqué répondant point par point à ces accusations. Mais cela ne suffit pas à calmer le président.

Désormais il utilise cette vidéo où des hackers démontrent les failles de ces instruments. Le paradoxe, c’est que ces pirates et les experts ont alerté pendant des années sur les vulnérabilités de ces machines. Et l’administration Trump n’a rien fait ! De plus, montrer les failles d’un système ne prouve pas que des hackers pourraient changer des milliers de votes sans se faire prendre. Les experts sont aujourd’hui unanimes : cela n'a pas pu arriver cette année.

L’équipe Trump joue sur la confusion entre le fait qu’ils aient dénoncé des failles techniques... et la fraude à grande échelle décrétée par ses seuls partisans. « Il ne fait aucun doute que les systèmes de vote sont meilleurs cette année qu'ils ne l'étaient les années précédentes » a même indiqué l’un de ces pirates au Washington Post !

Retrouvez Désintox dans l'émission 28 minutes du lundi au jeudi à 20h sur Arte.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

États-Unis : non, les machines de vote Dominion n\'ont pas été piratées.
États-Unis : non, les machines de vote Dominion n'ont pas été piratées. (ARTE/2P2L)