Cet article date de plus de quatre ans.

Dans les pas de Trump, J-3 : un meeting grand format en Pennsylvanie pour convaincre la classe ouvrière

Donald Trump était en meeting à Hershey, en Pennsylvanie, vendredi. Dans cet État, il accuse un très léger retard qu'il espère bien combler grâce à la classe ouvrière. 

Article rédigé par
Laurent Macchietti - Benjamin Illy - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
10 000 personnes sont venues acclamer Donald Trump à la patinoire de Hershey, en Pennsylvanie, le vendredi 4 novembre 2016. (FRANCEINFO / BENJAMIN ILLY)

"C'est incroyable !", lance Donald Trump qui exulte sur scène. Devant lui, la grande patinoire d’Hershey affiche complet.10 000 personnes se sont encore déplacées pour écouter et acclamer le milliardaire. Un nouveau meeting grand format pour Donald Trump qui accuse un très léger retard en Pennsylvanie et qui aurait bien besoin des 20 grands électeurs de l'État pour espérer remporter la présidentielle. 

Trump superstar des cols bleus

Reportage au meeting de Donald Trump à Hershey en Pennsylvanie
écouter

Le candidat républicain savoure et tacle sa rivale Hillary Clinton qui de son coté cherche le soutien des stars de la musique : "Je n’avais pas besoin de venir avec Jennifer Lopez ou Jay-Z. Je suis venu sans personne. Juste moi. Pas de guitare, pas de piano, rien du tout. Mais vous savez ce que nous avons. Nous tous, nous avons de grandes idées et une grande vision pour notre pays, c’est ce que nous avons."

Nouvelle charge contre les médias

Le milliardaire aux hôtels clinquants se présente comme le candidat du peuple, le porte-voix des ouvrier, les fameux cols bleus de Pennsylvanie. "Il nous comprend, il sait ce qu'on paye comme impôt. On est tellement essoré", dit George, 49 ans, un de ces cols bleus, qui travaille dans une imprimerie.

Je vote pour Donald Trump ! Attendez la fin du week-end, et vous verrez la victoire se dessiner, une victoire écrasante.

George, supporter de Donald Trump

George, supporter de Donald Trump, est venu voir son candidat avec ses deux enfants, à Hershey (Pennsylvanie) le vendredi 4 novembre 2016. (FRANCEINFO / Benjamin Illy)

Les supporters de Donald Trump n'hésitent pas à déguiser comme leur candidat lors d'un meeting à Hershey (Pennsylvanie) le 4 novembre 2016.  (FRANCEINFO / BENJAMIN ILLY)

Pour ces ouvriers, comme George, inquiets face au déclin insutriel dans l’État de Pennsylvanie, Donald Trump fait une promesse : "Si les entreprises veulent licencier, quitter la Pennsylvanie, délocaliser dans un autre pays comme le Mexique et ensuite vendre leurs produits aux États-Unis nous leur ferons payer 35% de taxes."

A Hershey, Donald s'en est pris, à nouveau, aux médias. "Les journalistes ne sont pas contents", lance Donald Trump, sous les cris de "CNN sucks", en français "CNN craint". "Ils voient les sondages, on est en tête dans l’Ohio, l’Iowa, le New Hampshire, la Floride, et en fait, je pense que nous menons aussi dans le grand État de Pennsylvanie."

Dans les pas de Donald Trump à Hershey (Pennsylvanie)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Donald Trump

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.