Attentat de Londres : Donald Trump s'en mêle

Loïc de la Mornais est en direct de Londres (Royaume-Uni). Il revient sur les derniers éléments de l'enquête.

FRANCE 2

L'enquête dans le cadre des attentats de Londres (Royaume-Uni) avance rapidement. Quels sont les derniers éléments ? "Le suspect a été identifié par la police qui n'a pas encore rendu son nom. Il a été identifié assez rapidement parce que la station de métro de Parsons Green est en début de ligne. Il a donc fallu éplucher les bandes de vidéosurveillance de quatre ou cinq stations avant pour pouvoir voir la personne qui a posé ce sac. Certains enquêteurs pensent que la bombe devait exploser plus tard, au moment où le métro s'enfonce dans les souterrains", explique Loïc de la Mornais.

L'intervention handicapante de Donald Trump

Donald Trump délite une nouvelle fois des informations sur une enquête terroriste en cours depuis Washington (États-Unis). "C'est handicapant pour la police londonienne qui a d'ailleurs répliqué à Donald Trump en disant que ses remarques n'aidaient pas et ne servaient pas l'enquête. (...) Donald Trump a d'ailleurs été recadré cet après-midi par Theresa May", continue le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers britanniques armés, le 4 juin 2017, dans le quartier du London Bridge, à Londres (Royaume-Uni), au lendemain d\'un attentat.
Des policiers britanniques armés, le 4 juin 2017, dans le quartier du London Bridge, à Londres (Royaume-Uni), au lendemain d'un attentat. (NIKLAS HALLE'N / AFP)