Cet article date de plus de quatre ans.

Attaque au camion à Berlin : émotion dans le monde

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Attaque au camion à Berlin : émotion dans le monde
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les condamnations de l'attentat qui a frappé Berlin (Allemagne), ce lundi 19 décembre, ne se sont pas fait attendre. De François Hollande à Donald Trump, beaucoup de réactions à travers le monde.

Lorsqu'il prend la parole ce matin, mardi 20 décembre, en recevant le président sénégalais, les premiers mots de François Hollande sont pour Berlin (Allemagne). "La France sait ce que représente une attaque terroriste, ce qu'elle peut provoquer de désolation et également de malheur", a déclaré le président de la République. Ce matin encore, Christian Estrosi, l'ancien maire de Nice (Alpes-Maritimes), une ville toujours meurtrie qui revit à travers Berlin l'attaque de la Promenade des Anglais, a exprimé sa solidarité. "Leur souffrance et la notre réveillent ces cicatrices que nous avons au fond de nous même", a déclaré le président Les Républicains de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

"Ich bin ein Berliner"

Aux États-Unis, Donald Trump s'exprime via son compte Twitter. "Aujourd'hui la Turquie, la Suisse et l'Allemagne ont subi des attaques terroristes. Et cela ne fait qu'empirer. Le monde civilisé doit changer sa façon de penser". Sur les réseaux sociaux, la solidarité envers les Allemands s'exprime en une formule exhumée de l'Histoire, "Ich bin ein Berliner" (Je suis Berlinois) et une image qui revient : un coeur aux couleurs du drapeau allemand sur qui se pose une colombe qui tient en son bec une branche olivier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Donald Trump

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.