Après avoir promis d'en retirer les Etats-Unis, Donald Trump se dit "ouvert" concernant l'accord de Paris sur le climat

Par le passé, Donald Trump a qualifié de "canular" le dérèglement climatique et a menacé à plusieurs reprises d'annuler l'accord conclu lors de la COP21.

Donald Trump, le 20 novembre 2016, à Bedminster Township (New Jersey).
Donald Trump, le 20 novembre 2016, à Bedminster Township (New Jersey). (DREW ANGERER / AFP)

Donald Trump change de ton. Le futur président américain s'est dit "ouvert" au sujet de l'accord de Paris sur le changement climatique, mardi 22 novembre, lors d'un entretien au New York Times. Il avait pourtant promis, tout au long de sa campagne, d'en retirer les Etats-Unis s'il était élu. 

Le milliardaire républicain a précisé qu'il fallait voir "combien cela va coûter à nos entreprises", et quels effets il pourrait avoir sur la compétitivité américaine. "Je pense qu'il y a un lien" entre l'activité humaine et le changement climatique, a affirmé Donald Trump, plutôt réputé pour ses sorties climato-sceptique

Par le passé, Donald Trump a qualifié de "canular" le dérèglement climatique et a menacé à plusieurs reprises d'"annuler" l'accord conclu par 195 pays lors de la COP21. Les Etats-Unis, deuxième plus gros émetteur de gaz à effet de serre de la planète après la Chine, ont ratifié cet accord début septembre, sous l'impulsion du président Barack Obama.