Affaire russe : Donald Trump attaque les "mensonges" des médias

"Beaucoup de fuites sont des mensonges fabriqués par les médias", a accusé le président américain sur Twitter. 

Le président des Etats-Unis, lors du G7 à Taormine (Sicile), le 26 mai 2017.
Le président des Etats-Unis, lors du G7 à Taormine (Sicile), le 26 mai 2017. (MATTEO CIAMBELLI / AFP)

Le président américain contre-attaque. Donald Trump a dénoncé les supposés "mensonges" des médias qui multiplient les révélations sur ses prétendues collusions avec la Russie et placent la Maison Blanche en situation de crise. Tout juste rentré à Washington d'une tournée de neuf jours au Moyen-Orient et en Europe, le chef de l'Etat a réagi dans une série de tweets aux accusations portées contre Jared Kushner, son gendre et très proche conseiller.

"C'est mon opinion que beaucoup de fuites sont des mensonges fabriqués par les médias", a déclaré Donald Trump, dimanche 28 mai, sur Twitter. Selon lui, à chaque fois que les médias mentionnent des sources anonymes, "il est très possible que ces sources n'existent pas mais soient inventées par des journalistes".

"Les médias 'Fake News' travaillent dur à dénigrer et dévaloriser mon utilisation des médias sociaux car ils ne veulent pas que l'Amérique entende la véritable histoire", écrit le président américain dans un autre tweet dans lequel il répondait aux critiques sur la fréquence de ces coups de gueule sur Twitter.

Des contacts avant sa prise de pouvoir ?

La presse américaine affirme depuis vendredi que Jared Kushner a cherché à mettre en place un canal de communication secret avec la Russie pendant la période de transition, c'est-à-dire entre la victoire électorale de Donald Trump le 8 novembre et sa prise de fonctions le 20 janvier.

Ces révélations sont les dernières en date d'une longue succession de fuites sur les contacts entre l'entourage du président américain et la Russie. Homme d'affaires devenu conseiller du président, Jared Kushner, 36 ans, est le mari d'Ivanka Trump, la fille la plus en vue de Donald Trump et elle-même conseillère à la Maison Blanche.