Cet article date de plus de trois ans.

Etats-Unis : le dessin animé "La Pat'Patrouille" ne disparaît pas, contrairement à ce qu'a annoncé la Maison Blanche

La porte-parole de la Maison Blanche s'était émue de l'annulation du dessin animé sur fond de contestation des violences policières. 

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un enfant regarde le dessin animé "La Pat'Patrouille", à Mireval (Hérault), le 26 décembre 2019.  (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)

"Ne vous inquiétez pas. La Pat’Patrouille n’est pas annulée." C'est le message publié sur Twitter par l'équipe de la célèbre série animée, vendredi 24 juillet. En cause : une déclaration de la porte-parole de la Maison Blanche un peu plus tôt. Comme le rapporte le HuffPost, Kayleigh McEnany est revenue sur le sentiment anti-policier qui a resurgi depuis la mort de George Floyd. Elle s'est émue de la disparition de certains programmes consacrés à la police, comme Paw Patrol, titre original de cette création canadienne.

"Il y a quelques semaines, La Pat’Patrouille, un dessin animé sur les policiers, a été annulé. La série Cops a été annulée. [L'émission] 'Live PD' a été annulée. Lego a suspendu les ventes de ses constructions de commissariat. C’est vraiment dommage. Parce que le président est d’accord avec les 63% d’Américains qui pensent que les agents de police sont l’un des corps de métiers les plus importants de ce pays", a-t-elle déclaré, dénonçant le phénomène de "cancel culture".  

Si la diffusion de Cops et de "Live PD: Police Patrol" a bien été annulée sur la chaîne A&E, l'équipe de La Pat'Patrouille a seulement annoncé début juin une mise en retrait sur les réseaux sociaux "pour permettre aux voix noires d’être entendues et pour que nous puissions continuer à écouter, et à approfondir notre apprentissage". Mais le programme est toujours visible à la télévision. 

Pour ce qui est de Lego, les ventes de jouets évoquant l’univers policier n’ont pas été suspendues, souligne le HuffPost. Mais la marque a également fait une pause sur les réseaux sociaux dans le cadre du "Black Out Tuesday", alors que les manifestations contre le racisme dans la police battaient leur plein. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.