Les parcs naturels américains paralysés par la crise budgétaire

Le "shutdown" actuellement en place aux États-Unis bouleverse profondément le fonctionnement des parcs naturels du pays.

Voir la vidéo
France 3

Avec leurs paysages à couper le souffle, les parcs nationaux sont la vitrine des États-Unis. Ils sont actuellement victimes de la paralysie budgétaire, la plupart fermés au public, comme le parc national des montagnes Rocheuses dans le Colorado. D’autres restent malgré tout ouverts, mais vidés de leurs employés. C’est le cas du Joshua Tree, en Californie, où en pleine saison haute, les visiteurs font face à des rideaux fermés, car aucun service n’est assuré.

Des centaines de milliers de fonctionnaires sans salaire

Les entrées illimitées inquiètent plusieurs amoureux du parc. Par peur des dégradations, des volontaires en appellent au civisme des visiteurs. Ils s’activent par ailleurs pour garder les lieux propres, apportant par exemple du papier toilette régulièrement aux wc.. Depuis le 22 décembre 2018, des centaines de milliers de fonctionnaires sont au chômage forcé, sans salaire, avec interdiction absolue de venir travailler. La statue de la Liberté reste quant à elle ouverte grâce à l’État de New York, qui pioche dans ses réserves pour que les touristes puissent l’admirer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Joshua Tree National Park avait déjà dû rester fermer plusieus jours en 2013, déjà à cause d\'un shutdown.
Le Joshua Tree National Park avait déjà dû rester fermer plusieus jours en 2013, déjà à cause d'un shutdown. (ROBYN BECK / AFP)