Cet article date de plus de cinq ans.

Les Etats-Unis suspendent les importations de bœuf brésilien pour des raisons sanitaires

Cette décision intervient après un vaste scandale de viande avariée au Brésil.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une chambre froide à Rio de Janeiro (Brésil), le 24 mars 2017. (YASUYOSHI CHIBA / AFP)

C'est la conséquence d'un scandale de corruption au Brésil. Les Etats-Unis ont suspendu, jeudi 22 juin, les importations de viande fraîche de bœuf brésilien en raison de problèmes sanitaires observés depuis mars. Cette décision sera maintenue "jusqu'à ce que le ministère brésilien de l'Agriculture prenne des mesures correctives jugées satisfaisantes" par le ministère américain de l'Agriculture, indique un communiqué.

Le Brésil a fait face en mars à une grave crise alimentaire quand la police a révélé que d'importants exportateurs de viande avaient corrompu des inspecteurs des services d'hygiène pour certifier de la viande avariée comme étant propre à la consommation.

Une perte économique "pas chiffrable"

Plusieurs pays avaient fermé dans la foulée leurs portes au bœuf brésilien, même si des marchés majeurs comme la Chine étaient ensuite revenus sur leurs restrictions. Les Etats-Unis, premier producteur mondial de bœuf, avaient, eux, mis en place une procédure de contrôle renforcée.

Dans une première réaction, le président de l'Association brésilienne des industries exportatrices de viande (Abiec), Antonio Camardelli, a déclaré que la perte économique qui allait être générée par la décision américaine n'était "pas chiffrable""C'est un marché en pleine croissance, l'impact est général. Les Etats-Unis sont un grand importateur de viande et le message [qu'ils envoient] est que nous pouvons être remplacés", a-t-il précisé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.