Cet article date de plus de trois ans.

VIDEOS. Texas : l'ouragan Harvey rétrogradé en catégorie 1 mais le risque d'"inondations catastrophiques" subsiste

Il a touché terre non loin de la ville de Corpus Christi, battant le littoral avec des vents atteignant les 215 km/h.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Image satellite de l'ouragan Harvey à son approche de la côte du Texas, le 25 août 2017. (HO / NASA / NOAA)

L'ouragan Harvey, qui balaye le sud-est du Texas depuis la nuit du vendredi 25 août, été rétrogradé en catégorie 1, sur une échelle qui en compte 5, a annoncé le Centre national des ouragans, samedi 26 août, alertant toujours néanmoins sur un risque d'"inondations catastrophiques" dans les heures qui viennent. La Nasa a mis en ligne une vidéo, filmée depuis la Station spatiale internationale, qui permet de se faire une idée de l'importance du phénomène météorologique.

Vents violents et pluies diluviennes

Harvey a touché terre non loin de la ville de Corpus Christi, battant le littoral avec des vents allant jusqu'à 215 km/h. Il a été annoncé comme le plus puissant ouragan à frapper les Etats-Unis depuis 2005 et la pire tempête à s'abattre sur le Texas depuis 1961. A Galveston, comme ailleurs sur le côte texane, la mer est démontée.

Une publication partagée par Garrett McGrane (@fitmeetsfunction) le

Les habitants de Corpus Christi ont partagé sur les réseaux sociaux des vidéos de leur ville battue par le vent et la pluie.

Une publication partagée par InselLady (@insel.lady) le

Les rafales de vent ont été si puissantes qu'elles ont déraciné des arbres qui se sont abattus sur des maisons.

Trump déclare l'état de catastrophe naturelle

"A la demande du gouverneur du Texas, j'ai signé la déclaration de catastrophe naturelle, qui libère toute la puissance de l'aide du gouvernement" fédéral, a annoncé Donald Trump dans un tweet.

Avec en tête le dramatique précédent de l'ouragan Katrina, qui avait fait plus de 1 800 morts et détruit des quartiers entiers de La Nouvelle-Orléans, la Maison Blanche a déjà fait savoir que le président sera tenu informé de la situation par téléconférence samedi à Camp David, la résidence présidentielle où il doit passer le week-end. Il compte aussi se rendre dans la zone sinistrée dès la semaine prochaine.

La Garde nationale déployée

Des milliers d'habitants ont préféré fuir à l'intérieur des terres, souvent à San Antonio, à quelque 200 kilomètres de là, sous l'insistance des autorités et devant la peur de se retrouver sous l'eau. Le gouverneur du Texas Greg Abbott a déployé 1 000 membres de la Garde nationale du Texas. Aux grands maux les grands moyens. A Matagorda, au Texas, un habitant a sorti son fusil à pompe pour élaguer les branches des arbres, alors que des arcs électriques commençaient à se former sur les lignes.

Une publication partagée par Tropical Maniac® (@tropicalmaniac) le

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.