Incendies en Californie : la pluie complique les recherches de victimes

Les précipitations ont transformé les cendres en boue. Plus de 600 personnes sont toujours portées disparues.

La pluie complique les recherches des personnes disparues après l\'incendie \"Camp Fire\", à Paradise (Californie, Etats-Unis), le 22 novembre 2018.
La pluie complique les recherches des personnes disparues après l'incendie "Camp Fire", à Paradise (Californie, Etats-Unis), le 22 novembre 2018. (JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Si les précipitations soutenues dans le nord de la Californie contribuent à contenir l'incendie "Camp Fire", elles rendent aussi le travail des équipes qui recherchent les restes humains parmi les débris. La pluie a en effet transformé les cendres en boue et d'après un infirmier américain, "il est possible que [les secouristes] ne retrouvent pas une grande partie des personnes disparues".

Entre 2,5 et 7,5 cm de précipitations sont attendues entre vendredi 23 et samedi 24 novembre, selon le National Weather Service (NWS). "Les crues soudaines et les coulées de débris vont être une menace importante dans les zones ravagées par l'incendie", explique un communiqué du service météorologique américain.

L'incendie "Camp Fire", l'un des plus meurtriers aux Etats-Unis, s'est déclaré le 8 novembre dernier et a réduit en cendres Paradise, une ville de 27 000 habitants située à 280 km au nord de San Francisco, faisant 84 morts. Plus de 600 personnes sont toujours portées disparues.