Californie : des milliers d'évacués dans une zone touristique menacée par les flammes

Baptisé Caldor Fire, le feu de forêt a déjà parcouru plus de 700 km2, détruisant plusieurs centaines de bâtiments. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des habitants bloqués dans les embouteillages alors qu'ils tentent d'évacuer les lieux à l'approche de l'incendie de Caldor à South Lake Tahoe, en Californie, le 30 août 2021. (JOSH EDELSON / AFP)

Il dévaste la région depuis plus de deux semaines. Un incendie menace, lundi 30 août, la rive sud du lac Tahoe, en Californie, une zone très touristique, et des milliers de personnes ont reçu l'ordre d'évacuer. Baptisé Caldor Fire, le feu de forêt a déjà parcouru plus de 700 km2, détruisant plusieurs centaines de bâtiments et dégageant d'épaisses fumées qui polluent le nord de la Californie.

A la faveur d'une extrême sécheresse et de vents soutenus, les flammes continuaient lundi de progresser en direction de South Lake Tahoe, ville située sur les bords du plus grand lac alpin d'Amérique du Nord, à la frontière avec le Nevada. "Les conditions et les combustibles sont historiques", a déploré auprès du San Francisco Chronicle le commandant des pompiers luttant contre l'incendie, Jeff Veik. "Nous allons éteindre ce feu. Mais ce ne sera pas aujourd'hui", a-t-il déclaré.

Une sécheresse chronique aggravée par les effets du changement climatique

Le Caldor Fire n'est qu'un incendie parmi des dizaines d'autres qui ravagent l'ouest des Etats-Unis, en proie à une sécheresse chronique encore aggravée par les effets du changement climatique. Plus de 7 000 km2 de végétation ont déjà brûlé, plus du double de la surface moyenne à cette période de l'année.

Des dizaines de milliers d'habitants ont dû fuir les flammes, souvent sans savoir quand ils pourraient revenir ni même s'ils retrouveraient leur logement intact.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendies en Californie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.