Cet article date de plus de trois ans.

Hawaï : la colère du volcan Kilauea

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Hawaï : la colère du volcan Kilauea
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

À Hawaï (États-Unis), l'éruption du volcan Kilauea a entraîné de nouvelles évacuations. Près de 10 000 personnes ont été contraintes de quitter la zone. La lave jaillit jusqu'à 70 mètres de haut ; des fontaines de magma particulièrement dangereuses.

Au beau milieu des jardins, des coulées de lave incandescente et des maisons englouties une par une. La lave s'échappe de ces immenses fissures qui continuent de se former depuis l'éruption du volcan Kilauea depuis cinq jours. C'est l'un des plus actifs du monde. Par endroits, les projections de lave atteignent 70 mètres de hauteur. Ici, elle s'invite jusque sur les routes. Selon les habitants, la coulée a recouvert la zone en trois heures à peine.

Aucune victime, mais une trentaine de maisons détruites

Près de certaines fissures, les habitants observent aussi des dégagements de fumées épaisses. Des émanations toxiques susceptibles de provoquer des irritations de la peau et des difficultés respiratoires. Près de 10 000 personnes ont déjà dû être évacuées vers des centres d'hébergement d'urgence. Pour l'heure, aucune victime n'a été signalée, mais une trentaine de maisons ont été détruites. Les autorités d'Hawaï ont décrété l'état d'urgence. Cette éruption volcanique devrait se poursuivre pendant encore plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.