Vidéo Aux États-Unis, les profs multiplient les entraînements contre les fusillades

Publié
brut
Article rédigé par

Alors que la Cour suprême américaine vient de renforcer le droit de porter une arme à l’extérieur de son domicile, les professeurs du pays multiplient les entraînements dans leurs salles de classe pour se prémunir au mieux de potentielles attaques.

Dispositif pour bloquer la porte d’entrée, sacs et cartables pare-balles, entraînements réguliers… En plus de l’enseignement classique, dans la plupart des États du pays, les profs américains ont également la responsabilité de maintenir la sécurité de leurs élèves en cas d’attaques armées. 

On va faire un exercice, c’est pour se protéger, d’accord ? Pour qu’on reste tous en sécurité

Entre 2007 et 2017, la part d’écoles publiques qui procèdent à ce genre d’exercices est passée de 40 à 95%. Face à ce climat anxiogène, les enseignants partagent leur quotidien sur les réseaux sociaux et dénoncent leurs conditions de travail difficiles. 

“Vous êtes-vous déjà demandé si vous seriez prêt à mourir pour vos clients ? Ce n’est pas une métaphore, est-ce que vous seriez prêt à prendre une balle pour les sauver ? Car c’est une question que tous les profs aux États-Unis se sont posée à un moment ou un autre” interroge une professeure sur TikTok. 

“Tout le monde vit dans la peur et nous demandons juste que des mesures soient prises” ajoute une autre enseignante. “Être enseignant ou étudiant est quelque chose qui fait peur en ce moment, mais il pourrait en être autrement” précise une dernière. 

Certains professeurs espèrent alerter sur leurs conditions de travail. Le 27 mai dernier, la tuerie de l’école primaire à Uvalde, au Texas, a provoqué la mort de 21 personnes, dont 19 enfants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.